La Tradition du Bwiti
Bienvenu à Ndendé

 

La Tradition du Bwiti

5_pindi.jpg - Pindi -

Revendiquer une adhésion à la tradition ésotérique du Bwiti

c’est savoir exprimer de façon naturelle et quotidienne

sa vision transcendantale obtenue lors du rite initiatique.

Il suffit de conter une partie de ses visions afin d’être identifier par un autre initié car décrire une parcelle du monde réel suffit pour s’échanger les identités spirituelles de chacun et ainsi pouvoir être nommé par son nom initiatique lors de la prochaine rencontre.

Papa Ntoutoum Ndong - "Ngomi away"

Village DZOBERMITANG 1983

 

"Si j'ai l'occasion j'aimerais mieux mourrir de mon vivant"

COLUCHE

 

LES PARENTS INITIATEURS ou les Nima na Combo

Choisir son père et sa mère est le choix que nous avons eut à faire avant de nous incarner

et c’est le même choix que nous faisons avant de rentrer dans le rituel initiatique du Bwiti.

Le Nima, le Ncombo ou le Nganga travaille avec ses révélations, ses intuitions, ses pressentiments et ses inspirations.

Il reconnaît dans ses messages quotidiens l’aide qui lui est nécessaire.

Maintenant un autre initiateur qui travaille sans révélations (mais qui connaît comment les autres font) donnera le Bois selon son intelligence et non avec l’intelligence du Bois et se permet donc d’avoir une possibilité que son candidat échoue.

On accuse maintenant le candidat et sa mauvaise confession par rapport à lui-même mais on oublie que l’initiateur qui travail avec le monde invisible connaît oui ou non si son Bandzi est prêt !

L’initiateur travaille pour 50% lors de l’initiation ; le futur initié travaille lui aussi pour 50% ;

au bout de quelques jours lorsque le travail des deux parties est accompli

c’est là que le Bois Sacré intervient

et colle les deux morceaux pour une initiation à 100% Réussite.

Toutes les méthodes de consultations sont valables

afin de savoir

si un blocage existe entre le futur initié et son voyage intérieur.

"Dans son rapport à Dieu, le peuple noir n'est pas croyant, le peuple noir est voyant"

Le dosage en Bois Sacré varie selon l’individu,

mais par révélations ou messages direct

on arrive à connaître la posologie appropriée pour chacun.

Une fois le Bandzi correctement dosé il lui arrive parfois de redemander du "carburant" soit parce que lui-même se rend compte que son voyage est arrêté faute de Bois ou soit une tierce personne rencontrée de l’autre côté lui explique que sans un nouveau dosage de Bois il n’obtiendra jamais ce qu’il est venu chercher.

Ecouter le Bandzi pendant qu’il est entrain de visionner est une fonction privilégiée pour l’initiateur. En effet cela lui permet de vivre un voyage merveilleux simultanément avec son Bandzi et lorsque ce dernier sera de retour les parents initiateurs seront à même de l’aider à se remémorer ces instants vitaux qui élargissent la conscience et modifient la mémoire cellulaire.

Au moment du travail initiatique précédent le jour J, le rêve ou une forte intuition deviennent des révélations puisque les messages qu’ils contiennent sont clairs, précis et arrivent en temps et en heure voulue.

 

                                                             1984                                                                                   2017                          

Etincelle & Yaya

Marie-Claire & Christophe vous reçoivent au milieu de leur famille,

ils s’élèvent au Bois depuis plus de 30 ans.

 

On apprécie la qualité d’un Guide Initiateur

non pas aux nombres de disciple qui tourne autour de lui

mais aux nombres de Guides qu’il a formé !

"L'Homme Africain ne s'adresse jamais à Dieu directement,

il le fait via le canal de ses ancêtres ... lors des cérémonies spirituelles."

 

"Les morts ne sont vraiment morts que lorsque leurs descendants les ont oubliés"

D'où l'importance de l'initiation à la tradition ancestrale,

afin de continuer à communiquer.

La Tradition du Bwiti est entrée dans le 3ème millénaire...

 ... elle se doit d’être maintenant sans interdits et sans obligations !

 

Une Déesse

est une femme qui a exploré honnêtement son côté sombre

et a appris à célébrer sa Lumière.

Elle est amoureuse de l’amour.

Elle sait que la Joie est son destin

et qu’en l’embrassant et la partageant avec les autres,

les blessures se guérissent.

Elle peut voir Dieu dans les yeux des autres.

C’est une Déesse !

Etincelle & Mère Universelle